Sans formation ? Pas de panique, il y a des solutions !

Votre candidature dans la formation souhaitée a été rejetée, votre solution de repli a échoué par manque de place, bref vous êtes sans formation et vous sentez poindre le découragement. Pas question de baisser les bras, il y a des solutions pour rebondir.

 

Vous n’avez pas encore trouvé votre formation, vous avez peur de vous retrouver sans rien ? À quelques semaines de la rentrée et même après, il est possible de trouver une formation adaptée. Pas de stress, il suffit juste de prendre les choses en main et de choisir entre les différentes options que nous vous proposons.

 

Éviter le décrochage scolaire

Vous n’avez pas été accepté dans la formation souhaitée, ou pour d’autres raisons, vous cherchez à vous épanouir dans une nouvelle voie. Sachez qu’il existe l’opération « Assure Ta Rentrée » !
Des sessions d’accueil sont organisées dans toute la région avec des professionnels du Service Public Régional de l’Orientation pour trouver une solution. Vous serez accompagné pour trouver une formation dans un lycée, un centre de formation d’apprentis ou encore un organisme de formation continue. Si vous préférez une insertion professionnelle, vous serez guidé dans votre parcours et la rédaction de votre CV.
Toutes les dates des sessions sur le site étoire ici (nouvelle fenêtre)

 

Un plan B si vous vous êtes planté

Si vous vous êtes trompé d’orientation et que vous avez envie d’envisager de nouvelles perspectives, il existe « Assure ton avenir dans le sup’ ». Des rendez-vous, qui se déroulent au mois de novembre, réunissent des établissements qui ont encore des places à proposer dans certaines formations ou qui organisent des rentrées décalées. À vous de trouver le plan B rêvé !

 

Engrangez de l’expérience

Vous pouvez aussi faire le choix de profiter de ce temps disponible pour ouvrir vos horizons, donner de votre temps, accumuler des expériences. Un tas d’opportunités qui peuvent vous apporter beaucoup s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • devenir volontaire en service civique : effectuez une mission d’intérêt général au sein d’un organisme à but non lucratif : santé, éducation, aide humanitaire, environnement… et faites profiter le plus grand nombre de vos connaissances et de votre motivation. Cette mission de quelques mois sera aussi très formatrice pour la suite de votre parcours et vous permettra de développer vos compétences. Et en bonus : cet engagement est indemnisé !
  • devenir bénévole dans une association : faire la distribution de repas aux démunis, apprendre à lire aux migrants, faire des animations dans les maisons de retraite, apporter des cadeaux aux enfants dans les hôpitaux, participer à des actions de protection de l’environnement, être bénévole dans un club sportif… Une expérience gratifiante et enrichissante.
  • passer votre Bafa : obtenez le Sésame pour travailler comme animateur dans les centres aérés ou les colonies de vacances et gagnez ainsi un peu d’argent tout en vous forgeant une première expérience professionnelle.
  • partir à l’étranger: parler une autre langue est forcément un atout pour la suite de votre parcours. 

Derniers articles