CRJ : Comment continuer à s’engager tout en étant confiné.e ?

Nous sommes le 28 Octobre 2020, le Président de la République Française Emmanuel Macron annonce officiellement un re-confinement à partir du 30 Octobre 2020. Cette annonce résonne comme un coup de massue pour les membres du bureau du CRJ, qui depuis de longues semaines préparaient avec les services de la Direction de Transition Numérique et Citoyenne, l’intégration des nouveaux arrivants au CRJ.  

 

La dématérialisation des plénières : tout un challenge !

 

L’intégration des nouveaux membres du Conseil Régional de la Jeunesse est une étape très importante dans le parcours au sein de cette instance. C’est l’occasion de découvrir les jeunes avec qui ils.elles vont travailler pendant l’année qui s’ouvre. Mais également de mieux s’approprier l’architecture Régionale, de comprendre pourquoi le CRJ existe et comment il fonctionne. C’est aussi et avant tout un temps privilégié de formation.
Cette année, le week-end d’intégration, fruit de la réflexion collective des membres de notre instance, devait se tenir à Tours. La situation sanitaire actuelle du pays n’autorisant pas les rassemblements c’est sur Teams que nous nous sommes retrouvés. 
La dématérialisation des plénières du CRJ est un challenge, notamment en termes d’organisation : comment condenser 2 jours de travail sur 1 matinée ? Il était inconcevable de demander aux membres de rester pendant deux jours sur leurs ordinateurs. Le programme a donc été entièrement repensé et la plénière dématérialisée qui s’est déroulée le samedi matin a rassemblé plus de 50 membres, mobilisé.e.s à distance !

 

Objectif : garder le lien ! 

 

Le format dématérialisé étant beaucoup moins convivial qu’une séance physique, il faut donc veiller à encourager les échanges pour rendre la séance la plus participative possible. La répartition en groupes pour continuer les travaux était donc nécessaire encourager le plus de monde possible à prendre la parole. 
En fin de séance, après avoir échangé, co-construit et débattu en sous-groupes, un temps de synthèse a permis de retrouver la configuration d’une plénière afin de partager les idées. 

 

Des outils pour favoriser la démarche participative

 

Comment se prémunir du risque de créer une session trop descendante ? Si l’organisation des travaux en sous-groupes aide à se prémunir de ce risque, ce n’est pas la seule clef de réussite. Il existe tout un tas d’outils informatiques pour encourager la démarche participative. Les membres du CRJ en ont testé quelques-uns : 

  • Framamemo. Il s’agit d’un tableau collaboratif ou chacun.e des participant.e.s peut créer des post-it. C’est un outil simple d’utilisation, intuitif et idéal pour une bonne session de co-construction et de brainstorming. En plus, il est totalement gratuit ! 
  • Klaxoon. C’est également un mur de post-it virtuel un petit peu plus élaboré que framamemo. Il existe une version gratuite et une version payante. 
  • Teams, Zoom, ou autre : ces supports de discussions en ligne proposent des fonctionnalités intéressantes (canaux de discussions privées ou généraux, outils de réaction et demande de prise de parole, main levée pour voter, etc ) mais souvent peu connues comme la fonctionnalité tableau blanc sur teams.
     

Suivre l’actualité du CRJ :

Facebook : CRJCentreVDL

Instagram : @crjcentre_vdl

Twitter : @CRJCentre_VDL

Derniers articles

Ressources

Fil d'actualités