Vivez de l’intérieur un voyage solidaire avec YEP’S

Vous avez du temps libre, une envie de découverte et le souhait de vous rendre utile ? Le voyage solidaire est fait pour vous ! Découvrez cette formidable opportunité à travers l’exemple de jeunes partis au Maroc avec Les Compagnons Bâtisseurs du Centre-Val de Loire.

 


© Compagnons Bâtisseurs

Mettre à profit vos vacances pour réaliser une action utile et vivre une expérience enrichissante, c’est le principe d’un voyage solidaire. Pendant quelques semaines, vous donnez de votre temps pour bâtir un projet tout en partageant votre quotidien avec d’autres jeunes.

Les Compagnons Bâtisseurs du Centre-Val de Loire font partie des associations qui proposent des voyages solidaires. « Chaque année, nous organisons un chantier différent. Depuis 7 ans, nos actions se déroulent au Maroc », explique Virginie Boireau, directrice de l’association.

 

Améliorer les conditions de vie de la population

La logistique et les formalités administratives, avec le passeport, les billets d’avion, l’hébergement…, sont gérées et financées par Les Compagnons Bâtisseurs. Les jeunes, volontaires et adhérents de l’association, ne prennent en charge que les frais du passeport.

Cet été, douze jeunes de 16 à 25 ans passeront trois semaines à Debdou pour mener à bien un projet d’auto-réhabilitation et de confort de l’habitat pour une villageoise. Au programme : électricité, assainissement, toiture, sanitaire, eau courante… pour améliorer les conditions de vie. L’embellissement d’un quartier avec des travaux de peinture et de végétalisation ainsi que l’aménagement d’un espace convivial sont également prévus.

En 2018, 8 familles marocaines avaient été accompagnées dans la rénovation de leur logement. « Nous avons ainsi permis à la population d’avoir un habitat plus confortable et nous avons aussi aménagé des chambres d’hôtes pour créer une micro-activité », détaille la directrice des Compagnons Bâtisseurs du Centre-Val de Loire.

 

Aller à la rencontre de l’autre

Avant le voyage, la phase de préparation est essentielle. Grâce aux réseaux sociaux, les jeunes Français font connaissance avec le groupe de jeunes Marocains qui participent au projet. L’occasion d’organiser le chantier et les moments de détente.

Hébergés dans un gîte, les jeunes se lèvent tôt et travaillent jusqu’à 13h, avant la chaleur accablante. Place ensuite au déjeuner où il faut mettre la main à la pâte pour aider la cuisinière ! L’après-midi, quartier libre avant une randonnée en montagne ou une visite dans les hameaux alentours. En soirée, des ateliers crêpes ou couture et des cours de langue s’improvisent pour mieux se découvrir. « Nous assurons une semaine de formation interculturelle pour préparer les jeunes à un mode de vie différent », souligne Virginie Boireau.

Pendant le week-end, la découverte du pays, des habitants et des traditions se poursuit. Une excursion à Oujda, célèbre pour sa grande mosquée, ou un hammam permettent de s’imprégner encore plus de la culture marocaine.

À l’heure du retour, il y a souvent beaucoup de larmes tant les liens créés sont forts. Mais les jeunes ont gagné en maturité, acquis des compétences, découvert la richesse de la différence, expérimenté l’entraide intergénérationnelle… « Ils posent un nouveau regard sur le monde et sont moins angoissés à l’idée de partir seul et d’aller à la rencontre de l’autre », constate Virginie Boireau.

À noter : le voyage de cet été est complet. Les inscriptions pour l’année prochaine s’ouvriront courant février.

 


© Compagnons Bâtisseurs

Pour des vacances utiles et solidaires, un tas de possibilités s’offrent à vous en France, à l’étranger et dans votre région : chantiers de jeunes bénévoles, être greeter*, faire du wwoofing, de l’éco-volontariat, monter un projet au service de l’intérêt général (un tournoi sportif, un festival…).

Découvrez d’autres idées pour passer des vacances solidaires sur le site du CRIJ : http://crijinfo.fr/passer-vacances-utiles-solidaires/ (nouvelle fenêtre)

Pour connaître les autres chantiers solidaires des compagnons bâtisseurs, c’est par ici : https://www.compagnonsbatisseurs.eu/volontariat-jeunesse (nouvelle fenêtre)


*Accompagner des visiteurs d’une ville le temps d’une balade

Derniers articles