Passer son permis de conduire

Même si les solutions de transport en commun se développent de plus en plus, le permis de conduire reste parfois indispensable pour se déplacer et accéder à l’emploi dans certains cas. Mais quelle formule d’apprentissage choisir ? Conduite accompagnée, code en candidat libre… nous faisons le point sur les différentes méthodes.

NB : cet article concerne uniquement le permis B (voiture). Pour les autres permis, consultez www.securite-routiere.gouv.fr (nouvelle fenêtre).

 

Se former

La formation obligatoire et minimum au permis de conduire comprend une partie théorique (le code) et une partie pratique (20 heures minimum de conduite).

Le code

Dans une auto-école

Formule classique : effectuer des sessions d’entraînement au sein de l’auto-école que vous aurez choisi pour vos leçons de conduite. Pratique : l’auto-école s’occupera des démarches administratives liées à l’inscription à l’examen du code.

En candidat libre

Autre formule : s’entraîner seul et s’inscrire en candidat libre. Vous vous formez en toute autonomie grâce à des livres et des logiciels, sites ou applis (attention à leur sérieux). Une fois que vous vous sentez prêts, vous vous inscrivez auprès d’un centre d’examen agréé par l’État :

Le coût de l’examen est de 30 €.

La conduite

Formule classique

Vous suivez 20 heures minimum obligatoires de cours de conduite au sein d’une auto-école, accompagné d’un moniteur. Il faudra généralement une trentaine d’heure pour être prêt à se présenter à l’examen.

Conduite accompagnée

Autre méthode : l'apprentissage anticipé de la conduite dès 15 ans ou la conduite supervisée à partir de 18 ans. Vous suivez la formation initiale de 20 heures minimum en auto-école puis vous continuez à vous préparer à la conduite (sous réserve d’avoir obtenu le code), avec un accompagnateur, un parent par exemple.
En conduite accompagnée, il faudra parcourir 3000 km pendant 1 an minimum.
En conduite supervisée, il n’y a pas de distance minimale à parcourir ni durée minimale obligatoire. Cette formule permet d’acquérir une expérience de conduite avant l’examen du permis de conduire ou après, en cas d'échec.

En candidat libre

Vous vous formez gratuitement aux côtés d’un accompagnateur de votre choix titulaire du permis B depuis au moins 5 ans et avec un véhicule équipé (double commande de frein, d’embrayage et d’accélération, deux rétroviseurs, etc.), qu’il est possible de louer.
Pour vous inscrire à l’examen, il faudra obtenir un numéro d'enregistrement préfectoral harmonisé et prendre contact avec le service chargé localement de l'organisation de l'épreuve (direction départementale interministérielle ou préfecture).
Plus d’infos sur www.securite-routiere.gouv.fr/passer-son-permis-de-conduire (nouvelle fenêtre)

 

Quelle auto-école choisir ?

  • N’hésitez pas à comparer les prix et les formules de plusieurs auto-écoles,
  • Vérifiez qu’elle possède un numéro d’agrément, délivrée par la préfecture, et qui garantit qu’un certain nombre d’obligations sont respectées,
  • Choisissez-en une signataire de la Charte de qualité des écoles de conduite et ayant une garantie financière,
  • Interrogez-la sur son taux de réussite. Les meilleures ont un taux de 70 % et les moins bonnes 50 % à peine.

 

Derniers articles

Ressources

Fil d'actualités