À 21 ans, il dirige une entreprise

À 20 ans, Côme n’a pas hésité à créer son entreprise et dirige depuis un an Alloccasions. Le concept ? Mettre en relation particuliers et experts avant l’achat d’un véhicule d’occasion pour éviter les arnaques. Il nous raconte son expérience et nous donne les clés pour se lancer. Après cette lecture, vous n’aurez qu’une envie : suivre son exemple !

Lancer son entreprise à 20 ans peut faire peur, qu’est-ce qui t’a décidé à sauter le pas ?


Je suis originaire d’Orléans et j’étudie à l’école de commerce de Rouen. J’avais besoin d’un véhicule pour me déplacer et je me suis orienté vers l’occasion. Sans connaissance pour évaluer l’état du véhicule, je me suis fait arnaquer. C’est de là qu’est venue l’idée d’une solution de mise en relation de particuliers et de professionnels de l’automobile. Je pouvais répondre à un vrai besoin et apporter de la transparence sur un marché où les fraudes sont importantes.

Je suis passionné par l’entrepreneuriat, alors je n’ai pas hésité à sauter le pas. La plateforme Alloccasions, créée en février 2021, est opérationnelle depuis août dernier. Nous avons un réseau de 40 spécialistes en région Centre-Val de Loire et de 30 en Ile-de-France et avons accompagné 150 clients.

Nous avons fait la preuve du concept et souhaitons couvrir toute la France avec 600 experts d’ici juin !

Quelles difficultés as-tu surmonté ?


Tous les jours, je suis confronté à des difficultés, mais de nombreuses structures existent pour aider gratuitement les entrepreneurs. Grâce à Pépite qui soutient l’entrepreneuriat étudiant, j’ai pu suivre des conférences sur la comptabilité, le business model, le dépôt de marque… avant de lancer mon projet. Ensuite, Orléans Val de Loire Technopole m’a permis de rencontrer des experts, de bénéficier de conseils et d’être mis en relation avec les bons interlocuteurs.

La recherche d’un associé pour injecter des fonds propres dans le projet a été l’étape la plus compliquée. Mais tout au long de ce parcours et malgré les obstacles, mon envie de réussir est restée intacte et j’ai continué d’avancer grâce aux critiques positives.

Tu es aujourd’hui incubé au Lab’O à Orléans, qu’est-ce que cela t’apporte ?


J’ai intégré le programme d’accélération Saxo 45 qui réunit 8 entrepreneurs. Tous les jeudis, nous échangeons et sommes formés au marketing, au management, à la levée de fonds… Je suis également accompagné par l’incubateur The Place by CCI28 à Chartres.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon dirigeant ?

La motivation, la persévérance et une forte capacité de travail sont indispensables. Même si on n’a pas certaines compétences, il est possible d’apprendre sur le tas. Il faut être un touche-à-tout et s’intéresser au digital, au juridique, au commercial, aux RH… Je pense aussi qu’il faut avoir du leadership, savoir manager des équipes et déléguer, être créatif… C’est également important de savoir convaincre et argumenter.

Quels conseils as-tu envie de donner à un jeune qui n’ose pas se lancer ?

Il faut se lancer tout simplement. L’expérience de l’entrepreneuriat est forcément enrichissante et il y a plus à gagner qu’à perdre !

Pour aller plus loin : www.alloccasions.fr (nouvelle fenêtre)

Derniers articles

Ressources

Fil d'actualités

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
FR
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire