Lancez-vous dans la création d’entreprise !

Pas besoin d’attendre d’avoir 40 ou 50 ans pour créer votre entreprise. Si vous avez une idée de business, vous pouvez vous lancer en profitant de l’aide de réseaux d’accompagnement ou du soutien de pépinières d’entreprises.

La création d’entreprise s’est fortement développée avec le soutien de structures et de réseaux. Vous aussi vous pouvez monter votre boîte, même pendant vos études. Pour développer votre projet et mettre de votre côté toutes les chances de réussir, vous pouvez bénéficier de conseils voire de soutiens financiers. On vous donne toutes les bonnes adresses.

 

Testez votre idée et travaillez votre projet

Vous pensez avoir trouvé l’idée du siècle ? Prenez le temps de vous en assurer. Testez votre produit ou service, étudiez le marché et la concurrence, identifiez les vrais besoins pour développer un concept inédit, original, décalé qui trouvera sa clientèle.
Avant de créer votre entreprise, il faut aussi bien ficeler votre projet avec un business plan. Ce business plan, c’est un peu la feuille de route de votre entreprise. Ce document contient les informations sur votre marché, sur votre positionnement, sur votre stratégie commerciale… ainsi qu’un volet financier pour définir les moyens nécessaires au fonctionnement de votre entreprise ou encore pour évaluer vos rentrées d’argent.
Des sites dédiés peuvent vous aider à construire votre business plan sans oublier d’étapes : www.bpifrance-creation.fr (nouvelle fenêtre). D’autres conseils très utiles pour choisir votre statut juridique, remplir les formalités, demander des aides financières vous sont également donnés. Le réseau BGE soutient aussi l’entrepreneuriat depuis 40 ans et propose une offre complète de services à tous les stades de votre projet : www.bge.asso.fr (nouvelle fenêtre)

 

Ne restez pas seul

Des réseaux d’accompagnement, des pépinières d’entreprise, des structures institutionnelles comme les Chambres de Commerce et d’Industrie et les Chambres de métiers et d’artisanat peuvent vous accompagner. Alors évitez de jouer au loup solitaire et de foncer droit dans le mur en n’écoutant pas ceux qui peuvent vous apporter des conseils et leur expérience.
Pour trouver le bon interlocuteur, il existe un portail d’orientation des entreprises du Centre-Val de Loire. En trois clics, Connect’Up vous permet de trouver les contacts qualifiés en fonction de votre profil, de la nature de votre projet et de son état d’avancement… : www.connectup-centrevaldeloire.fr (nouvelle fenêtre)
Si vous êtes étudiant ou jeune diplômé, demandez le statut ou le diplôme étudiant entrepreneur pour être accompagné et accéder à de nombreux services. Rien de plus simple, vous n’avez qu’à soumettre votre dossier au Pôle Etudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (Pépite) Centre-Val de Loire : www.pepite-centre.fr/etudiant-entrepreneur-decouvrir (nouvelle fenêtre)

 

Participez à des concours de création

Même si vous ne gagnez pas, les concours de création sont toujours riches d’enseignement. Vous confronter à des experts, prendre la parole pour présenter votre entreprise, échanger avec d’autres créateurs, rencontrer des professionnels de l’accompagnement… c’est autant d’expériences accumulées pour progresser.
De nombreux concours sont proposés, vous n’avez que l’embarras du choix. Concentrez vos efforts sur une ou deux compétitions pour pouvoir bien préparer vos interventions et maximisez vos chances. Vous pouvez candidater :

Pour démarrer vos activités, vous avez besoin d’argent. Ne dit-on pas que « l’argent est le nerf de la guerre » ! Le réseau bancaire classique, les plateformes de crowdfunding, le dispositif Pass Création (nouvelle fenêtre), les organismes de micro-crédit comme l’Adie, les réseaux de business angels… sont autant de possibilités pour réunir les fonds nécessaires à votre lancement.
Pour avoir une vision complète des aides disponibles : www.les-aides.fr (nouvelle fenêtre)

 

Montez votre boîte

Ça y est vous y êtes presque. Dernière étape avant de donner naissance à votre entreprise : son immatriculation au centre de formalités des entreprises. Votre CFE dépend de la nature de votre activité. Pour savoir à qui vous adresser : www.economie.gouv.fr/entreprises/cfe-centre-formalites-entreprises (nouvelle fenêtre)
Eh nouveau big boss ! Un dernier conseil : évitez de prendre la grosse tête et de jouer au grand patron. Dans les premiers mois et même les premières années de votre entreprise, restez bien entouré en gardant le lien avec les experts qui vous ont accompagné et écoutez aussi les remarques de vos clients. Une entreprise qui dure est une entreprise qui évolue.

Derniers articles

Ressources