Petits boulots : quelles alternatives pendant la crise ?

40 % des jeunes travaillent pendant l’année universitaire, selon l’Observatoire de la Vie Etudiante. Avec la crise de la Covid-19 et la fermeture des bars, restaurants, établissements culturels et de loisirs, bon nombre de petits boulots ont été supprimés. Quels sont les jobs encore accessibles ? Dans quels secteurs y-a-t-il des besoins ? Où trouver des offres ? YEP’S vous propose quelques pistes pour décrocher un emploi.

Des classiques à ne pas négliger

Si les jobs de serveur dans les bars et restaurants ou d’hôtes d’accueil pour des événements ont disparu avec la crise sanitaire, d’autres petits boulots classiques restent accessibles.

La demande est forte dans les services aux particuliers :

  • les parents ont davantage recours au babysitting et à la garde d’enfants en raison du couvre-feu, du télétravail, de l’impossibilité de faire appel aux grands-parents…
  • les parents veulent aider leurs enfants à rattraper leur retard dans certaines matières et sollicitent les services de soutien scolaire avec des cours particuliers,
  • les ménages plébiscitent les services d’aide à domicile pour alléger les corvées de ménage ou de repassage,
  • les ménages passent de plus en plus de temps à leur domicile et veulent embellir leur intérieur et leur extérieur avec des petits travaux de bricolage, de peinture, d’entretien du jardin,
  • les personnes âgées ont des besoins nouveaux d’assistance comme le portage des courses ou la promenade de leur animal de compagnie car beaucoup limitent leurs sorties par peur des risques de contamination.

Les secteurs de la grande distribution et de la livraison/logistique doivent aussi renforcer leurs effectifs pour faire face à une augmentation de leurs activités :

  • les grandes surfaces alimentaires recrutent des hôtes de caisse et du personnel de mise en rayon car l’affluence dans les magasins est forte : les ménages font plus souvent les courses car ils mangent davantage chez eux et la fréquentation est importante le week-end en raison du couvre-feu,
  • les grands groupes de préparation et de livraison de commandes ont vu les ventes sur Internet exploser et cherchent des renforts ponctuels, notamment le samedi.

Des missions ponctuelles dans divers secteurs

De plus en plus de jobs permettent de travailler en restant chez soi derrière son ordinateur. Vous pouvez par exemple :

  • répondre à des sondages rémunérés : les sites les plus sérieux de sondage sont Yougov, Moolineo ou Loonea
  • donner des cours de soutien scolaire en ligne
  • faire des missions de correcteur orthographique, de traducteur ou de transcripteur pour des entreprises qui ont besoin de corriger un rapport annuel, de publier une plaquette commerciale en anglais, de retranscrire une réunion,
  • créer des sites web ou devenir community manager pour aider les petites entreprises, les commerçants, les producteurs et les artisans à être plus visible sur Internet et sur les réseaux sociaux.

Sur quelles plateformes trouver un job ?

Les sites web de Pôle emploi et des agences d’intérim proposent des jobs à temps partiel accessibles aux jeunes, mais d’autres plateformes sont intéressantes à consulter :

  • Jobaviz vous permet de trouver un emploi compatible avec vos études : vous accédez aux annonces qui répondent à votre profil à savoir le périmètre géographique défini, le volume horaire souhaité, le type d’emploi et de contrat recherchés. Près de 800 emplois sont disponibles dans plus de 300 villes.
  • Superprof vous permet de créer votre annonce pour enseigner votre passion (danse, guitare, yoga, cuisine, photo…) ou partager vos connaissances (cours d’anglais, de maths, d’informatique…) : vous choisissez vos disponibilités et vos tarifs et rejoignez une communauté de 14 millions de profs, coachs, passionnés.
  • StaffMe vous offre la possibilité d’entrer en relation avec des entreprises pour des jobs flexibles en freelance : vous avez accès à plus de 3 500 entreprises utilisatrices régulières du service.

Ne négligez pas la méthode traditionnelle du bouche-à-oreille dans votre réseau de connaissances. Mais aussi votre réseau virtuel avec vos relations Linkedin qui peuvent vous donner un coup de pouce dans vos recherches. 

Avec la crise sanitaire, trouver un petit boulot est plus compliqué depuis quelques mois, mais il existe encore des jobs accessibles. Restez motivé, positif et dynamique pour séduire votre prochain employeur !

Derniers articles

Ressources

Fil d'actualités