L'alimentation

Selon l’INPES, environ 95% des 15/30 ans se considèrent en bonne santé, malgré des soucis d’accès aux soins dentaires et ophtalmologiques. En effet, à cet âge, le corps est en forme, le cerveau au maximum de ses capacités, les maladies sont plus rares que sur l’ensemble de la population. Toutefois, pour garder santé et forme, veillez à votre alimentation ! Avec le sommeil, ce point reste primordial dans votre bien-être !

 

Alimentation et examens

Manger c’est vital, mais cela doit aussi être un plaisir quotidien : convivialité, diversité alimentaire et connaissance des produits, respect des horaires des trois repas principaux (+ collation le matin ou le goûter l’après-midi suivant votre activité !). 
En période de révisions ou d’examens, alors que le cerveau et le corps fonctionnent à plein régime, il est important de booster son alimentation !
Vous avez besoin de refaire un point sur ce qu’est une bonne alimentation pour rester en bonne santé et performant ? Des professionnels sont là pour répondre à vos questions : n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou un nutritionniste !

Quelques conseils la veille ou le jour d’un examen

Alimentation et stress ? Quel remue-ménage ! Voici quelques conseils pour être plus serein.La veille de l’examen, privilégiez une alimentation riche en féculents (riz complet avec des noix, amandes) et pauvre en légumes et fruits. Limitez la prise de café et allez courir un petit quart d’heure pour libérer le trop plein.
Le jour de l’examen, buvez un verre d’eau au réveil. Ensuite, au choix : pain complet, pain aux céréales, flocons de céréales complètes ou des pâtes al dente, un peu de beurre, du fromage, un œuf coque, une poignée d’amandes, un thé vert ou un café, un fruit. 
Pendant l’examen, emportez avec vous : eau, sucre, fruits et fruits secs, amandes, noix, noisettes non grillées et non salées ou du chocolat noir à 70 % !

 

Troubles de l’alimentation 

L’anorexie mentale

L’anorexie mentale, c’est la volonté de restreindre son alimentation et de perdre du poids alors même que son poids a atteint le minimum normal correspondant à son âge et sa taille. Une personne anorexique a une vision déformée de la réalité : son corps lui apparaît toujours trop gros. Elle contrôle son alimentation ou refuse de manger, allant jusqu’à mettre sa santé et parfois sa vie en danger. L’anorexie apparaît plutôt à l’adolescence chez les jeunes filles. Vous êtes concernés ou quelqu’un a besoin d’aide autour de vous, ne restez pas seuls !

Pour vous aider :

 

La boulimie

La boulimie est plus fréquente chez les jeunes filles et apparaît plutôt à la fin de l’adolescence. L’image du corps est déformée et ne correspond pas à la réalité.

La personne boulimique mange en très grande quantité de manière incontrôlée, en phase de « compulsion alimentaire ». Puis, par culpabilité, honte et malaise physique, elle se fait souvent vomir.

Pour vous aider :

 

L’obésité

L’obésité n’est pas toujours liée à l’alimentation ; elle peut être une prédisposition génétique. À l’adolescence, l’obésité n’est pas une maladie grave (elle le devient à partir de 40 ans). Elle peut apparaître lors d’un changement, lorsqu’on quitte ses parents par exemple et que l’on doit se faire à manger seul…

Vous avez pris 5 kilos en 3 mois ? Parlez-en à un professionnel de santé, privilégiez l’activité physique, réapprenez à bien manger, de tout et en quantité limitée.

Pour vous aider :

Derniers articles

Ressources