Nos conseils pour décrocher un petit job

Vous voulez travailler pendant les vacances ou à l’année en parallèle de vos études ? C’est une bonne idée pour gagner un peu d’argent et vous faire une première expérience professionnelle. Découvrez les secteurs qui recrutent et nos conseils pour séduire les employeurs !

Que vous cherchiez un petit job pour les vacances scolaires ou un travail en parallèle de vos études, adoptez la bonne attitude pour taper dans l’œil des employeurs. Savoir vous présenter, faire bonne impression et montrer votre enthousiasme et votre motivation sont les clés.

 

Trouvez les secteurs où postuler

L’hôtellerie-restauration, le tourisme dans des lieux ou activités de loisirs, l’agriculture, l’animation, le baby-sitting, la grande distribution, les services à la personne, le prêt-à-porter… ont souvent besoin de recruter pour gérer un surcroît d’activité ou compenser l’absence de salariés en congés. Ces secteurs sont toujours très demandeurs de renforts ponctuels lors des vacances ou à l’année pour assurer leurs activités le week-end et le soir. Ciblez-les en priorité pour décrocher un petit job ou un travail à temps partiel.
Pour que ce travail soit aussi synonyme d’expérience enrichissante, réfléchissez au secteur qui vous plaît le plus, au métier qui peut vous permettre de développer des qualités utiles pour la suite de vos études, ou à la filière qui vous offrira le plus de débouchés professionnels.

 

Démarchez les employeurs

Pour trouver les offres disponibles, vous pouvez consulter les sites d’emploi : www.pole-emploi.fr (nouvelle fenêtre), www.cidj.com (nouvelle fenêtre), www.leboncoin.fr (nouvelle fenêtre), www.jobaviz.fr (nouvelle fenêtre)...
Mais, si vous êtes majeur, n’hésitez pas non plus à pousser la porte des agences d’intérim pour déposer votre CV et échanger quelques minutes avec les personnes chargées du placement. Ce contact réel peut vous permettre de faire la différence parmi tous les CV déposés.
Allez directement à la rencontre des potentiels employeurs est aussi une très bonne initiative. Dans les cafés et restaurants, les exploitations agricoles, les supermarchés, les magasins de vêtements… cette démarche est souvent payante et pourrait vous permettre de décrocher un job. Par ailleurs, entre mars et juin, de nombreux job dating sont organisés dans la région. Une bonne occasion de rencontrer des entreprises et de postuler en direct.

 

Faites bonne impression

Pour donner envie aux recruteurs de vous embaucher, soignez votre présentation et montrez votre motivation pour faire bonne impression. N’oubliez pas le proverbe : « Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression ».
Si le job auquel vous postulez vous met en contact avec la clientèle, l’employeur sera attentif à votre tenue vestimentaire et à votre façon de vous exprimer.

Si le job demande de commencer tôt ou de finir tard, de travailler le week-end, d’évoluer dans un environnement bruyant, de marcher beaucoup…, dites à l’employeur que vous en avez conscience mais que vous êtes très motivé. L’entreprise va investir du temps et de l’énergie pour vous former, par exemple au fonctionnement de la caisse. Le recruteur n’a donc pas envie que vous démissionniez après deux semaines de travail parce que vous trouvez le travail trop dur. En montrant que vous avez mesuré les difficultés et les contraintes du job, vous rassurerez l’employeur.
Enfin, si l’argent gagné doit vous permettre de financer votre permis de conduire ou si ce job vous permet de payer vos études, n’hésitez pas non plus à informer le recruteur qui sera sensible à vos projets et à votre situation.

Si vous êtes mineur et que vous peinez à décrocher un petit job, ne désespérez pas. De la tonte de la pelouse du voisin au baby-sitting des enfants de vos proches, de multiples solutions s’offrent à vous.
Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site du CRIJ (nouvelle fenêtre).

Derniers articles

Ressources