Job et études : des conseils pratiques pour réussir sur les deux plans

Pour 51% d'entre vous, travailler en parallèle de vos études est une obligation. Trouver l'équilibre subtil, qui permet la réussite malgré cette contrainte, ne va pas de soi. L’équipe YEP’S vous donne quelques conseils et bonnes pratiques pour ne pas perdre pied.

Calculez combien il vous manquera à la fin du mois

La synthèse de l'OVE (Observatoire national de la Vie Étudiante), après enquête auprès de 40 000 étudiants en 2015, révèle des situations très diverses.

Abstraction faite des étudiants ayant des stages et activités en entreprises liés à leurs études, beaucoup d'entre vous sont obligés de se débrouiller et de travailler en parallèle des cours.
Cela va du petit job pour agrémenter son budget loisirs au job plus intense pour assurer l'essentiel. Un article précédent sur YEP'S « Top 5 des astuces budgets pour les étudiants »  vous aidera à préciser vos besoins et à minimiser vos dépenses sans vous priver.

Trouvez un job pratique et en relation avec vos compétences

Vous avez des atouts. Exploitez-les ! Si vous étudiez les sciences, les langues, l'informatique par exemple, le soutien scolaire (cours de maths, d’anglais à domicile), ou encore l'aide à des personnes fâchées avec le numérique peuvent être des solutions adaptées.

Si vous étudiez sur un campus universitaire, sachez que les universités recrutent et emploient des étudiants. Les emplois proposés concernent l'appui aux personnels des bibliothèques, la restauration et autres services. L'aide aux animations (culturelles, sportives...) est également un vecteur d'emplois. Énorme avantage : votre temps de travail sera aménagé en fonction de vos études.

Passer le BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonction d'Animateur) ou le BAFD (Brevet d'Aptitude aux Fonctions de Directeur) vous aidera à trouver du travail pendant les vacances ou en accueil périscolaire après les horaires scolaires.

Dans tous les cas, vous devez disposer d'un CV actualisé. Celui-ci doit tenir sur une page et décrire votre cursus et vos expériences personnelles. Retrouvez les conseils de l’équipe YEP’S pour dénicher un job.

Soyez lucides sur vos contraintes et mobilités

Quelques soient vos contraintes budgétaires, mener à terme vos études reste votre priorité. Soyez donc pragmatiques. Commencez par prospecter autour de votre lieu de résidence. Une offre de service chez votre boulanger, pâtissier, supérette ou caviste vous permettra plus facilement de trouver un job près de chez vous.

Si vous devez élargir votre rayon d'action, privilégiez les secteurs qui recrutent comme l'hôtellerie restauration, les services à la personne ou les commerces.
Attention aux temps de trajet chronophages !

Selon l'emploi décroché, n'hésitez pas à faire la demande de statut d'étudiant salarié. Les avantages sont multiples comme des aménagements d’horaires, des dispenses d’assiduité (présence uniquement aux examens) ou encore la prime d'activité des salariés modestes.

Une sélection de petits boulots pratiques et originaux

Pour terminer, l’équipe YEP’S vous a sélectionné quelques jobs auxquels vous n’avez peut-être pas encore songé…

  • Guide touristique amateur (renseignez-vous auprès de l’Office du tourisme).
  • Game master dans un Escape game (courez à l’Escape game le plus proche de chez vous, ils ont des besoins réguliers)
  • Ouvreur à l’opéra (allez déposer votre CV directement sur le lieu, vous établirez ainsi un premier contact et serez appelé en cas de besoin).
  • Chasseuse de bugs (rapprochez-vous d’entreprises dans l’informatique pour leur proposer vos services.  Attention, pour exercer ce job, il vaut mieux avoir un bon niveau rédactionnel en anglais).
  • Surveillant dans un internat (renseignez-vous auprès des établissements scolaires).

Derniers articles

Ressources