Engagement / Citoyenneté
S’engager, être utile : pourquoi et comment ?

S'engager, être utile : pourquoi et comment ?

YEPS Créé par YEP’S

Vous avez envie d’agir pour les autres, de faire entendre votre voix et vos idées et de vous impliquer au sein de la société ? S’engager vous permettra d’en apprendre plus sur vous-même, de développer des compétences… mais pas que ! Tour d’horizon des possibilités et des « bonus » engagement par l’équipe YEP’S.

S’engager : de multiples possibilités

De quelques heures par mois à une année entière, près de chez vous ou à l’autre bout de la terre, de délégué de classe à volontaire, vous pouvez vous engager de manière multiple, variée et à différents degrés.

1ère option : devenir bénévole. Les domaines d’action sont nombreux : culture, sport, humanitaire, environnement, défense des animaux, etc. Et les missions sont très variées : sur le terrain (exemple : participer à des collectes de denrées alimentaires, aider à l’organisation d’un festival, etc.), et/ou sur des fonctions « support » (exemple : secrétariat, communication, etc.).

Ensuite, vous pouvez vous investir en tant que volontaire. Service civique, corps européen de solidarité, sapeur-pompier volontaire… il existe différents dispositifs vous permettant de vous engager de manière plus formelle (et indemnisée !).

Vous voulez créer un réseau de troc et d’échanges de services avec les autres étudiants de votre fac ? Pourquoi ne pas créer votre propre association ? Cela vous permettra d’avoir un cadre juridique, de gagner en crédibilité dans votre action et de recevoir des financements !

Puis, vous pouvez vous engager au sein d’instances de représentation. Il ne s’agira pas seulement d’assister à des réunions : vous allez débattre, proposer des idées, prendre des décisions et agir sur le terrain. Au niveau local, vous pouvez par exemple participer au conseil municipal ou départemental des jeunes, ou encore au conseil régional de la jeunesse. Vous pouvez également être délégué de classe, ou encore intégrer une Maison des lycéens ou le conseil académique à la vie lycéenne par exemple. Autre option : vous engager au sein d’une instance dirigeante d’une association. Intéressant pour donner votre avis sur le budget de votre association de sport ou même pour donner des idées d’actions pour votre club de musique !

En dehors des cadres officiels d’engagement cités ci-dessus, il existe d’autres moyens d’agir au quotidien, à petite ou grande échelle. Quelques idées : lancer ou signer une pétition en ligne pour défendre une cause qui vous tient à cœur, participer à une plateforme de consultation et de contribution citoyenne en ligne, utiliser un moteur de recherche solidaire, opter pour un garage collaboratif pour faire réparer sa voiture, etc.

Peu importe le type d’engagement et la cause que vous choisirez, veillez à être en accord avec ses valeurs (et son degré d’investissement).

Pourquoi s’engager ?

Nous en apprenons tous les jours et toute la vie, et pas uniquement à l’école ou au travail. L’engagement est une riche source d’apprentissage, formelle et informelle !

S’engager, c’est l’opportunité de mettre en action les valeurs que vous portez tout en ayant une utilité sociale. En vous engageant, vous vous accomplirez personnellement à travers vos missions. Vous découvrirez sans doute vos forces et vos limites et apprendrez donc à mieux vous connaître. Vous travaillerez votre capacité à vous adapter à un autre environnement mais également aux autres. Vous serez amenés à vous surpasser, peut-être physiquement mais aussi moralement.

Au-delà de ces compétences humaines, vous allez certainement acquérir des savoir-faire plus « techniques » : prise de parole en public, animation de réunion, gestion de réseaux sociaux, élaboration de budget, apprentissage d’une langue, etc.

S’engager, c’est enfin synonyme de nouvelles rencontres. Vous développerez votre réseau, et ainsi votre ouverture d’esprit, votre fraternité et votre empathie !

Comment valoriser votre engagement ?

Les savoir-faire et savoir-être acquis au cours de vos expériences d’engagement sont appréciés par la très grande majorité des employeurs et des responsables de formation. En effet, ils recherchent des personnes qui ont su prendre des risques, être curieux, altruiste, autonome tout en sachant travailler en équipe, en s’adaptant aux autres et à un nouvel environnement et au service d’une cause utile. Des candidats qualifiés et motivés, les recruteurs en rencontrent beaucoup. Ce qui les intéresse en entretien c’est de découvrir une personne, un parcours de vie, une personnalité. Et votre engagement en dit beaucoup pour vous !

Donc un seul mot d’ordre : valorisez votre engagement.

Vous pouvez le mettre en valeur dans votre CV bien sûr. Ne le reléguez pas dans la rubrique « Divers » et expliquez-le, précisez les missions qui vous ont été confiées et les compétences acquises. Une expérience d’engagement marquante peut illustrer grâce à un exemple concret une compétence en lien avec le poste ou la formation recherchée.

N’hésitez pas également à le mettre en avant sur Parcoursup et autre système de candidature à des formations. Cela fera certainement la différence, pour toutes les raisons citées ci-dessus.

Sachez enfin qu’il existe aujourd’hui des dispositifs et des outils pour reconnaître et valoriser votre engagement.  N’hésitez pas à les exploiter, ils vous permettront de légitimer vos expériences.

Exemples :

  • les compétences et aptitudes acquises via votre activité bénévole, volontaire ou encore d’un mandat d’élu étudiant peuvent être reconnues et validées dans votre cursus d’études. Chaque établissement fixe ses dispositifs de reconnaissance. Il peut être question d’une unité d’enseignement attribuant des crédits ECTS, d’une inscription d’un supplément au diplôme, d’un octroi de bonus, etc.,
  • Compte engagement citoyen (nouvelle fenêtre) : il s’agit d’un recensement des activités bénévoles et volontaires menées tout au long de votre vie sur la plateforme en ligne du compte personnel d’activité.
  • Portefeuille de compétences (nouvelle fenêtre) : c’est un outil d’aide à l’identification et à la formulation des compétences acquises au cours de votre expérience bénévole. Il peut être valorisé tout au long de votre parcours associatif, étudiant ou professionnel.
  • Passeport bénévole (nouvelle fenêtre) : c’est un livret personnel permettant de recenser vos missions bénévoles et les compétences mobilisées et acquises. Il pourra être mis en avant lors d’une recherche d’emploi ou dans le cadre d’une évolution professionnelle.